AccueilRechercherS'enregistrerConnexion


anipassion.com
Partagez | 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 





La lutte contre les innovations
Extrait du livre : La vie de 'Aicha ,
Épouse du Prophète de l'islam
Par l'équipe souboul-assakina.bbfr.net





Il est habituel chez l'homme de dépasser les limites par zèle.
Et cela peut facilement mener à des innovations qui sont aussi nuisibles que les faux concepts.
En tant que professeur, 'Aisha lutta vigoureusement aussi bien contre les innovations que contre les faux concepts.
Elle assumait ce devoir sans crainte.
Afin de gagner la popularité, un prêcheur de Médine faisait de longs sermons, utilisant un langage élaboré.

'Aisha lui dit :
- "Promettez-moi trois choses ou je serai dure avec vous."
-"Quelles sont-elles?"
-"Soyez bref et direct dans tout ce que vous dites. N'utilisez pas un langage élaboré. Le Prophète et ses Compagnons ne faisaient pas cela. Un seul sermon par semaine est suffisant. Si vous êtes trop exigeant, qu'il y en ait deux ou trois au plus. Ne faites pas en sorte que les gens en aient assez du Livre de Dieu. Ne leur infligez pas des sermons. Faites-en quand ils le désirent vraiment !"


Les gens apprirent que, plus on lit le Saint Coran, plus la récompense de Dieu est grande. Recherchant son opinion sur ce point, un homme dit :

-"Mère des croyants !
Il y a des personnes qui lisent le Saint Coran en entier, deux ou 3 fois dans une nuit".
"Ils perdent leur temps, répondit 'Aisha . Le Messager de Dieu passait toute la nuit en prières mais ne dépassait pas en longueur les trois premiers chapitres du Coran. Si un verset parlait de la miséricorde de Dieu, il L'invoquait pour elle. Si un autre parlait de la colère de Dieu, il recherchait Sa protection !"


Shaibah Ibn 'Othman était celui qui gardait la clé de la Ka'ba. Un jour, 'Aisha lui demanda:
"Que faites vous de l'ancienne toile qui recouvre la Ka'ba quand vous la changez?"
- Nous l'enterrons dans une fosse profonde, pour qu'elle ne se décralise pas en l'utilisant"
, répondit Shaibah.

Réalisant que cette pratique n'était pas mentionnée dans les enseignements de l'islam, 'Aisha lui dit : "Ce n'est pas juste. vous commettez une erreur. Quand la toile est enlevée de la Ka'ba, elle n'est plus sacrée. Elle peut alors servir pour autre chose. Vous devriez la vendre et donner l'argent aux pauvres et aux nécessiteux."

Depuis lors, chaque toile qui recouvrait la Ka'ba était vendue.
Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit