AccueilRechercherS'enregistrerConnexion



Partagez | 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Question : Je suis une mère de cinq enfants, et à cause de ma mauvaise santé, les médecins m'ont conseillé de ne plus avoir d'enfants parce qu'une future grossesse serait dangereuse pour moi. Ils m'ont également conseillé de subir une ligature des trompes utérines. Cet acte est-il permis du point de vue religieux ?



Réponse du Conseil de fatwa Egyptien :

Si la ligature des trompes cause une stérilité permanente, elle sera interdite du point de vue religieux, si ce n'est pas pour une nécessité déterminée.

Subir sans nécessité une telle opération nuit à la procréation, ce qui porte atteinte à l'un de cinq objectifs principaux
de la Chari'aà savoir la protection de la vie, de la raison, de la religion, de la propriété et de l'honneur.

Si une future grossesse met en péril la vie de la mère conformément au conseil des médecins dignes de confiance qui
indiquent que la stérilité permanente est la seule solution, il sera permis d'effectuer l'opération sans pour autant se heurter à aucun inconvénient religieux.



http://www.dar-alifta.org/ViewFatwa.aspx?ID=804&LangID=3

Lien de la fatwa en arabe : http://www.dar-alifta.org/ViewFatwa.aspx?ID=804&Home=1&LangID=1
Revenir en haut Aller en bas





Question : Je souffre d’une inflammation néphrétique, c’est pourquoi, j'ai dû subir six avortements. Les médecins craignent qu'une nouvelle conception ne puisse causer une insuffisance rénale. Puis-je, donc, effectuer la ligature des trompes ? Je vous prie de me fournir l'avis religieux à ce propos.


Réponse du Chaykh ‘Alî Gomaa Muhammad, grand mufti d'Egypte :


La ligature des trompes qui cause une stérilisation définitive est interdite par la Chari'a, sauf en cas de nécessité urgente.


Cette interdiction est justifiée par le fait que ce type d’opérations empêche la procréation et porte atteinte par la suite à la continuité du genre humain considérée comme l’un des cinq principaux objectifs visés par l'Islam.


Exception faite, en effet, pour le cas où la vie de l'épouse est menacée par une nouvelle conception ou une maladie héréditaire qui pourrait affecter le fœtus, et c'est alors au médecin équitable de décider ce qui est dans son intérêt.


S'il décide que cette opération est indispensable, il sera religieusement autorisé de le faire sans aucun inconvénient religieux, à moins que cette opération n'expose la malade à un danger quelconque.


Par conséquent, il est autorisé à la demandeuse de subir cette opération chirurgicale, dans les limites précitées et sous la supervision d’un médecin spécialiste et digne de confiance.




http://www.dar-alifta.org/ViewFatwa.aspx?ID=334&LangID=3

Lien de la fatwa en arabe : http://www.dar-alifta.org/ViewFatwa.aspx?ID=334&LangID=3
Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Religions