AccueilRechercherS'enregistrerConnexion



Partagez | 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



La profession de foi par Ibn Rajab al-Hanbalî
Extrait du livre portant le même nom
souboul-assakina.bbfr.net







" […] Cette profession de foi se réalise par l'exigence que Seul Allah est digne d'être obéi et qu'on ne doit pas lui désobéir, en reconnaissant de Sa grandeur et Sa majesté, par amour, crainte et espérance, par résignation pour Lui et par convoitise, et tout cela ne saurait convenir à un autre qu'Allah Puissant et Majestueux.

Quiconque donc associe quoi que ce soit à ces spécificités divines à certes commis une diffamation dans sa sincérité à l'égard de la parole : il n'y a de dieu qu'Allah (La ilâha ailla-l-lâh). Cela représente également une déficience vis-à-vis de l'unicité (at-tawhid) et une adoration d'un autre qu'Allah selon le degré d'association, et le tout fait partie des ramifications de l'association (shirk).

Ainsi, nombreux péchés sont considérés comme conséquences de négation et d'association car ils sont nés de l'obéissance, de la peur et de la résignation en un autre qu'Allah. Aussi, l'ostentation a-t-elle été qualifiée d'associationnisme, tout comme jurer et s'en remettre à un autre qu'Allah. De même, le fait d'associer une créature à Allah dans la volonté en disant : "Si Allah veut et si untel veut" ou de dire : "Je n'ai qu'Allah et toi" est considéré comme négation.

La superstition, l'exorcisme blâmable, la consultation de devins et le fait de suivre ses passions, dans ce qu'Allah a interdit sont autant de diffamations en l'unicité divine (at-tawhid) et aux attributs divins tels que le Profit et le Préjudice.

Ainsi, beaucoup de péchés issus des passions de l'âme ont été qualifiés de négation et d'associationnisme par la législation islamique comme le fait de combattre un musulman, avoir des relations sexuelles en période de menstrue (même par la voie anale), ou récidiver (quatre fois) dans la consommation d'alcool. Cependant, ces péchés n'excluent pas pour autant l'individu de la communauté musulmane, et c'est pour cette raison que les premiers savants ont parlé de "négation en-deçà de la négation" et "d'association en-deçà de l'association."

La passion suivie a été qualifiée de divinité dans le Coran :

Ne vois-tu pas celui qui a fait de sa passion sa divinité?
Coran 25/43

Hasan (al-Basri) dit à ce sujet : "C'est celui qui, aussitôt que son âme lui suggère quelque chose, s'empresse de l'accomplir."

Qatâda dit : "C'est celui qui, à chaque fois qu'il désire succombe ; ni continence, ni piété ne l'arrêtent."

Abû Umâma rapporte selon un hadith faible que le Prophète aurait dit : "Il n'y a pas sous le ciel un dieu à qui l'on voue d'adoration plus grave qu'une passion suivie."

Et dans un autre hadith, il est dit : "La parole il n'y a de dieu qu'Allah n'aura de cesse de défendre ceux qui la prononcent tant qu'ils ne privilégieront pas ce bas monde à l'Au-delà, mais lorsqu'ils cesseront, cette parole leur sera renvoyée et on leur dira : "Vous avez mentis"."

Le hadith suivant confirme le qui a été dit à ce sujet. Le Prophète a dit : " Malheur à l'esclave du dinar, du dirham et des vêtements de luxe ! Si on lui donne, il est content, et si on ne lui donne pas, il est mécontent."

Cette parole du Prophète montre que celui qui aime quelque chose, lui obéit et en fait son but ultime, s'allie ou se montre hostile pour celle-ci, alors il devient véritablement son esclave, elle est son seigneur et son dieu. Certes, Allah qualifie l'obéissance à Satan comme étant une adoration puisqu'Il dit dans le Coran :

Ne vous ai-Je pas engagés, enfants d'Adam, à ne pas adorer le Diable? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré.

Coran 36/60


Allah reprend la parole de Son ami intime Ibrahim à son père :

O mon père, n'adore pas le Diable, car le Diable désobéit au Tout Miséricordieux.

Coran 19/44

Celui qui adore Satan par obéissance à ses propres passions ne pourra se défaire d'une telle adoration sauf s'il se consacre entièrement à Allah le Très Miséricordieux. Ainsi, il est semblable à ceux qu'Allah décrit dans le Coran :
Sur mes serviteurs, tu (le Diable) n'auras aucune autorité.

Coran 15/42

Tels sont ceux qui ont réalisé et mis en œuvre la parole il n'y a de dieu qu'Allah. Ils sont sincères lorsqu'ils la prononcent, leurs actions authentifient leurs dires, rien de les fait détourner d'Allah, par amour pour Lui, espérance, obéissance, crainte et résignation. Tel sont ceux qui sont sincères lorsqu'ils prononcent la profession de foi, et tel sont véritablement les serviteurs d'Allah.

Quant à celui qui atteste qu'il n'y a de dieu qu'Allah par sa langue puis obéit au Diable et à ses passions dans la désobéissance à Allah, ses oeuvres ont alors démenti Sa parole, et son adhésion à l'unicité se trouve diminuée par l'obéissance à Satan et à ses passions.

Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidée d'Allah?
Coran 28/50


Et ne suis pas la passion, sinon elle t'égarera du sentier d'Allah.

Coran 38/26


Ô toi ! Sois serviteur d'Allah et non serviteur de tes passions ! Car, certes, les passions font trébucher l'Homme en enfer !

Qui est meilleur : des seigneurs éparpillés ou Allah, l'Unique, le Dominateur suprême ?

Coran 12/39


Malheur à l'esclave du dirham ! Malheur à l'esclave du dinar ! Par Allah ! Nul ne sera sauvé du châtiment divin sauf celui qui aura voué une adoration pure à Allah, sans rien Lui associer. Celui qui sait que son Seigneur est Unique, qu'il n'adore que Lui !

Et qu'il n'associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur.

Coran 18/110

Un maître dit à ses compagnons alors qu'ils se trouvaient au sommet d'une montagne : "Personne n'atteindra son but jusqu'à ce qu'il s'isole et se consacre à l'Unique." c'est alors qu'il vacilla tellement que les rochers se fissurèrent sous les yeux de ses compagnons. Il resta ainsi un long moment, puis reprit ses esprits comme s'il ressuscitait de sa tombe.

La parole il n'y a de dieu qu'Allah implique un amour voué exclusivement à Allah.

A lui l'obéissance, par amour pour lui, crainte et espoir. Le plein d'amour réside dans le fait d'aimer ce qu'il aime et de détester ce qu'Il déteste. Celui donc qui aime ce qu'Allah déteste ou déteste ce qu'Allah aime, celui-là n'a pas parfait son adhésion à l'unicité (tawhid) et sa sincérité envers cette parole. Il commet ue part d'association dite cachée en fonction de son dégoût pour ce qu'Allah aime et de son amour pour ce qu'Allah déteste. Allah dit :

Cela parce qu'ils ont suivi ce qui courrouce Allah, et qu'ils ont de la répulsion pour (ce qui attire) Son agrément. Il a donc rendu vaines leurs oeuvres.

Coran 47/28

Al-Layth rapporte de Mujâhid cette explication du verset suivant : " Ils M'adorent et ne M'associent rien " (Coran 24/55) cette explication : ils n'aiment personne en dehors de Moi.

Selon 'Aïcha, le Prophète a dit : " L'association dans cette communauté est plus dissimulée que le duvet d'un grain dans une nuit obscure. " (al-Hakim)

Et la religion s'est-elle autre chose que l'amour (du bien) et le dégout (du mal) ?

Allah dit :

Dis : si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera.

Coran 3/31

Ce texte montre qu'aimer ce qu'Allah déteste et détester ce qu'Allah aime signifie suivre ses passions et fait partie de l'association dissimulée (ash-shirk al-khafiyy).
Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit