AccueilRechercherS'enregistrerConnexion



Partagez | 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




L'Intercession du Prophète
mohammedia.fr



I. Introduction

En islam, chaque croyant par son action devient intercesseur, et le Prophète nous a dit que le Coran aussi intercèdera pour nous au Jour de la Résurrection. [1]

Le rôle du Prophète comme intercesseur est démontré par sa position de celui qu'Allah consulte au sujet de sa communauté, ainsi que nous allons le voir dans le hadith authentique (voir [9]).

Le Prophète est aussi nommé dans le Coran le Précurseur Véridique (qadama sidqin) dont l'inteprétation est qu'il sera l'intercesseur.

"... Annonce aux croyants
qu'ils bénéficient devant leur Seigneur d’un précurseur véridique"

[10:2]


II. Les Intercessions du Prophète sont nombreuses :


Elles commencent par l'intercession Majeure (ach-Chafa'at ul-'Udhma ) qui n'est accessible qu'au Prophète , en vertu du rang qu'il occupe à la Station du Louangé comme Imam des Prophètes.

Abou Moussa rapporte ce hadith : "on m'a donné à choisir entre l'entrée de la moitié de ma Communauté au Paradis et l'intercession, et j'ai choisi l'intecession parce qu'elle est plus globale. Croyez-vous qu'elle sera pour les pieux ? Non, mais elle sera pour les pécheurs qui ont commis des fautes." [2]


Abu Hurayra rapporte ceci : "J'ai dit: O Envoyé d'Allah ! Que t'a -t-on appris sur l'intercession ? Il m'a dit : "Mon intercession est pour celui qui a témoigné sincèrement qu'il n'y a d'autre dieu que Dieu et dont le coeur a confirmé les propos de la langue".[3]

Oum Habiba a rapporté que l'envoyé d'Allah a dit : "On m'a fait voir ce qui arrivera aux membres de ma communauté après moi (l'effusion de sang des uns par les autres) et ce qui a été décrété d'avance par Dieu à leurs dépens, comme cela fut le cas pour les autres nations. Aussi j'ai demandé à Dieu d'intercéder en leur faveur au Jour de la Résurrection et Il me l'a accordé."[4]

Ibn Abbas rapporte de son côté que le Prophète a dit : "on installera des chaires pour les Prophètes sur lesquelles ils s'assiéront et il ne restera que la mienne, mais je resterai debout devant mon Seigneur. Dieu -qu'Il soit béni et exalté- me dira : "Que veux-tu que je fasse de ta communauté ? Je répondrai : "Seigneur! Hâte pour elle le règlement des comptes. On les appellera et ils subiront cet examen. Certains entreront au Paradis par Sa grâce et d'autres attendront mon intercession. Je ne cesserai d'intercéder en leur faveur au point d'obtenir Sa grâce pour des hommes qui ont été voués à l'Enfer. Si bien que le gardien de l'Enfer me dira : O Mohammed ! Tu n'as laissé aucune revanche pour la colère de ton Seigneur contre Ta communauté." [5]


III. Ces intercessions majeures sont au nombre de 6 :

1. Amoindrir les terreurs du jour de Résurrection;
2. Introduire des gens au Paradis sans jugement; ces deux dernières sont dites être particulières au Prophète;
3. Pour sauver quelques-uns qui ont mérité la punition du Feu;
4. Pour en sortir quelques-uns qui réellement sont entrés le Feu;
5. Elever les rangs de ceux qui sont dans le Paradis;
6. Amoindrir éternellement la punition de ceux qui sont dans le Feu, tels qu'Abu Talib et autres. [6]


IV. Il y a plusieurs moyens de mériter l'intercession du Prophète :


  • La Visite de la Tombe du Prophète , à Médine,
  • Les prières sur l'Envoyé (Salawat) ,
  • Les invocations particulières, comme celle qui se fait après l'adhan pour demander qu'il atteigne La Station du Louangé et obtienne la Wassila,
  • Le soutien à sa famille,
  • Le remerciement dans la pauvreté.
V. L'entrée au Paradis sans jugement par l'entremise du Prophète

Le Prophète a dit: "J'ai vu passer en revue devant moi les peuples; j'ai remarqué qu'un prophète était accompagné par quelques personnes, un autre par une dizaine de personnes, un troisième par cinq personnes, un quatrième passait seul. Ensuite une foule immense avançait, alors je me retournai vers l'ange Gabriel et lui demandai si ces gens étaient mon peuple; il me répondit: Regarde vers l'horizon. Et je vis une foule immense. Gabriel dit : Ces gens sont ton peuple et voilà soixante dix mille entre eux, la clémence leur sera accordée; ils ne seront pas interrogés et ne subiront pas les supplices de l'enfer. Je lui demandai pour quelle raisons cette clémence leur sera accordée? Il me répondit: parce qu'au cours de leur vie, ces gens ne pratiquaient pas la magie et ne tiraient de mauvais oracles de ce qu'ils observaient et comptaient toujours sur Dieu". Oukâcha ibn Muhsin qui écoutait se leva et supplia le Prophète de prier Dieu de le considérer parmi ces gens là. Le Prophète le lui accorda. Un autre homme qui était présent s'avança à son tour et supplia le prophète de lui accorder la même chose; alors le Prophète lui dit "Hélas, Oukâcha t'a devancé". [7]


Al-Hafiz, dans le livre al-Fath, dit : Il découle d'autre hadiths qu'il y aura plus de soixante-dix mille personnes pardonnées totalement.

Dans un récit d'Abou Hurayra (voir al-Bayhaqî et Ahmad), le Prophète a dit: "J'ai demandé à Dieu qui a exaucé mon vœu et m'a promis que soixante-dix mille personnes entreront au paradis et que chaque groupe de mille personnes sera accompagné de soixante dix mille autres personnes qui ne seront ni interrogées ni châtiées" (NDLR : soit Quatre milliards, neuf cent millions)

Dans un hadith rapporté par Abou Hourayra, le Prophète a dit: "J'ai demandé à Dieu d'augmenter ce nombre et il m'augmenta soixante-dix mille pour chaque mille". [Plusieurs chaînes donnent des hadith semblables et se fortifient les uns des autres].

Un plus grand nombre est rapporté dans certains hadiths. Al-Tirmidhî, al-Tabarânî et Ibn Hibban dans son sahîh rapportent de Oumâma, ces propos du Prophète : "Dieu m'a promis que soixante-dix mille personnes et que chaque mille personnes seront accompagnées de soixante dix mille autres personnes qui ne seront ni interrogées ni châtiées, en plus de trois poignées de mon Seigneur".

D'autres narrateurs (Sahîh de Ibn Hibbân, äl-Tabarâni citant 'Utba Ibn 'Abd rapportent des propos semblables : "… puis il sera permis à chaque groupe de mille d'intercéder pour soixante-dix mille, puis Notre Seigneur y ajoutera trois poignées de sa main".

En entendant ces propos du Prophète , 'Umar (RA) fit le takbîr (Allahu Akbar!), et le Prophète ajouta : "Dieu permettra à chacun des soixante-dix mille d'intercéder pour leurs pères, mères et proches et j'espère que mon peuple en entier sera épuisé par ces poignées divines". [8]

Houdayfa dit : "Le Prophète était absent, et il ne parut pas à tel point que nous avons cru qu'il n'allait plus sortir. Mais lorsqu'il apparut, il se prosterna longuement à tel point que nous avons cru que son âme a été prise au cours de cette prosternation. Lorsqu'il releva la tête, il dit : "Mon Seigneur m'a demandé mon avis (istacharani) concernant ma communauté, disant : "que dois-je faire d'eux ?" Je dis : "Comme il Te plaira, mon Seigneur; ils sont Ta création et Tes serviteurs!." Ensuite il demanda encore mon avis (fa-istacharani al thaniya), et je Lui dis la même chose, ainsi Il dit : "Nous ne te causerons pas de honte au sujet de ta communauté, Ô Mouhammad!"
Ensuite Il m'informa que les premiers de ma communauté à entrer au paradis seront soixante dix mille, chaque groupe de mille aura avec lui soixante dix mille [soit quatre milliards, neuf cent millions], et aucun d'eux n'aura de compte à rendre.
Ensuite, Il m'envoya un messager qui dit : "Supplie et il te sera octroyé. Demande et il te sera donné." Je dis à Son messager : "Mon Seigneur me donnera t-Il tout ce que je demanderai ?" Il répondit : "Il ne m'envoya à toi que pour te donner tout ce que tu demandes."
Et en vérité mon Seigneur m'a donné tout ce que j'ai demandé, et je dis cela sans prétention : Il m'a pardonné tous mes péchés, présents et futurs, pendant que je suis encore en vie et parmi les gens, Il m'a garantit que ma communauté ne sera pas affamée et ne sera pas vaincue. Il m'a donné Al-Kawthar, une rivière du paradis qui coule dans mon Bassin. Il m'a donné pouvoir et victoire sur mes ennemis, et frayé la terreur dans leurs rangs à un mois de distance de ma Communauté. Il m'a accordé d'être le premier parmi les prophètes à entrer au paradis. Il m'a rendu le butin de guerre licite de même qu'à ma Communauté, et Il m'a rendu licite beaucoup de ce qu'Il avait interdit à ceux d'avant nous, et Il ne m'en a pas réprimandé." [9]


Notes :

[1] Mouslim, Ahmad et autres.
[2] Kitab al Shifa, Qadi Iyyad
[3] Ibid
[4] Ibid
[5] Ibid
[6] [Khadimi, al Bariqa al Mahmudiyya fi Sharh al Tariqa-al-Muhammadiyya, 1.78, qui cite Qastallani, Laqani, et Suyuti]
[7] Al Bukhari
[8] Al Hafiz Ibn Hajar, Fath al Bari
[9] Imam Ahmad, Mousnad et Haythami, Majma al zawaid




Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com