AccueilRechercherS'enregistrerConnexion



Partagez | 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 





Eclaircissements sur l'Attribut de la Lassitude
Page facebook du site sunnisme.com




Bismillâhi ar-Rahmani ar-Rahim,

As-salamou ‘alaykoum wa rahmatûllah wa barakatuhu,

Allâh dit :


Allâh, point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui Qui Subsiste par Lui-même. Ni sommeil et ni somnolence ne Le saisissent
[Qour'an 2 / 255]



Comme nous le savons, un groupe de Musulman se réclame successeur des Salafs (les Pieux Prédécesseurs), ça c’est la théorie.

Or dans les faits, on constate très souvent que les gens qui appartiennent à ce groupe ont des positions bien éloignées de celles des Salafs us-Salih et de leurs successeurs.

Un des exemples, ils donnent à Allâh l’Attribut de la lassitude (astarfighoullâh.)

Nous avons par exemple sheykh al-Utheymine [rahimahou Allâh] qui dit : « Nous (les hommes) nous lassons et sommes excédés et les choses sont dures pour nous, mais notre Seigneur -exalté soit-Il-, Sa "Lassitude" n'est pas comme la nôtre, Sa "Lassitude" Lui est spécifique et on ne peut en donner le comment. »


L’Imam du Salaf, At-Tahawiyy [radhia Allâhou ‘anhou] a dit dans son célèbre ouvrage « Mouchkil al-Athar » tome 2 page 142 : « Notre réponse et qu'il est exclu d'attribuer la lassitude à Allâh »

Dans cette ouvrage, passage l 'imam At-Tahawiyy explique en outre qu’il est impossible d’attribuer à Allah la lassitude et car c’est une qualité humaine (liée à la fatigue, à l’épuisement, au découragement) et jamais un attribut de Allah.

Il faut donc prendre le hadith dans son sens métaphorique et jamais dans son sens littéral comme le font certains.


L'imam Ibn 'Abd al Barr [rahimahou Allâh] a dit : « Cela veut dire que celui qui se lasse et arrête d'œuvrer, la rétribution cesse alors à son encontre. Et il est connu qu'Allâh ne Se Lasse pas, que les gens se lassent ou pas, et que la lassitude ne peut Le concerner vis-à-vis de quoi que ce soit (qu'Il soit exempté de cela et exalté par une immense exaltation !), mais l'expression du hadîth est venue selon ce qui est habituel dans la langue des Arabes, car quand ils mettent un terme en face d'un autre terme, en réponse ou en récompense à ce terme, ils le mentionnent par le même terme, même s'il diffère de lui dans le sens ».


Ibn al-Qayyim a dit dans Al-Wâbil Al-Sayyib : « Et il n’éprouve aucune lassitude devant l’insistance des gens qui l’Implorent pour leurs nécessités ».


Sheykh Ibn Baz [rahimahou Allâh] tenait le même discours (que al-‘Utheymine) et il allait encore plus loin allant jusqu’à déclarer qu’on peut attribuer à Allâh le bassin (la taille, c-à-d l’endroit où on attache son pantalon) ou les lombes (région dorsale), pourvue qu’un hadith authentique existe à ce sujet !

D’autres parmi eux ont aussi attribués à Allâh l’hésitation. Ce fût le cas de Sheikh Salih el Sheikh.

L’un des grands commentateurs du sahih de Boukahriyy, l’Imam al-Khatabiyy a dit : « L’Hésitation n’est pas permise vis-à-vis d’Allâh ».

Plusieurs autres commentateurs ont expliqué ceci en excluant systématiquement l’interprétation littérale et anthropomorphique.

On peut citer entre autres, Ibn Hajar, Al-Kallabadhiyy, Ibn Rajab al-Hanbaliyy, Ibn al-Jawziyy, etc.

Qu’Allâh nous préserve de l’usurpation, de l’égarement et des faux semblants.

Wa Allâhou a’alam,

Wassalam
Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit