AccueilRechercherS'enregistrerConnexion



Partagez | 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




L'imitation des mécréants
Ibn Taymiyah

Iqtidâ`ou s-Sirât al-Moustaqîm, page 176-177





"Tout ce qui se rapporte au fait de les imiter (les mécréants) date du début de l'émigration. Puis tout ceci fût ensuite abrogé car à cette époque, les Juifs ne se distinguaient pas des musulmans ni par la barbe, ni par les vêtements, ni par un signe particulier.

Puis il fût attesté par le Qour'ân, la Sounnah et le consensus qui connu son apogée sous le règne de `Oumar Ibnou l-Khattâb, que ce que Allâh avait institué, quant à l'obligation de se différencier des incroyants, devenait exécutoire, tant pour les traditions que pour les dévotions.

L'application tardive de cette obligation trouve son explication dans le fait que cette différenciation ne pouvait prendre effet que lorsque la religion fût pratiquée ouvertement et que ces préceptes fûrent prédominants, comme pour la guerre sainte, l'impôt versé par les gens du Livre et ceux sous notre domination.


Quand les musulmans de la première heure se trouvaient en état d'infériorité, cette obligation ne leur fût pas imposée.

Mais quand la religion fût parachevée et suffisamment répandue et prédominante, l'obligation pour les musulmans de se différencier des non-musulmans devint obligatoire.

De nos jours, il en est de même, si le musulman se trouve en terre ennemie ou hostile à l'Islam, il n'est pas tenu d'observer cette obligation dans les apparences à cause des contraintes que cela suppose, au contraire, il lui est recommandé voire obligatoire de les imiter temporairement dans leurs mœurs, si le fait de les imiter est bénéfique pour la religion ou peut amener autrui à se convertir. Dans le cas contraire, cela n'est pas permis, en particulier en terre d'Islam."
Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit