AccueilRechercherS'enregistrerConnexion


anipassion.com
Partagez | 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 





Qu'es-ce qu'une Bid'a (innovation) ?
Par le Chaykh le Muhaddith `Abdallâh al Ghoumârî
Ittiqânou s-San`ah fî Tahqîqi Ma`na l-Bid`ah [إتقان الصنعة في تحقيق معنى البدعة ]



On lit dans le hadîth d’al-`Ourbâd Ibnou Sâriyah : « Prenez garde aux nouveautés, car certes toute bid`ah est un égarement » [Rapporté par Ahmad, Aboû Dâwoud, at-Tirmidhiyy et Ibnou Mâjah, et authentifié par at-Tirmidhiyy, Ibnou Hibbân et al-Hâkim].


Le Hâfidh Ibn Rajab al Hanbalî a dit en commentaire de cela : « Ce que l’on entend par bid`ah, c’est ce que l’on a innové sans qu’il y ait de fondement dans la Loi de l’Islam qui le soutienne. Quant à ce qui a un fondement dans la Législation (ach-char`), ça n’a pas le sens de bid`ah au sens religieux, mais plutôt c’est une bid`ah dans le sens linguistique du terme » [Jâmi`ou l-`Ouloûmi wa l-Hikam/ 398].


On lit dans le Sahîh d’al-Boukhâriyy, d’après Ibnou Mas`oûd : « Certes, la meilleure des paroles est le Livre d’Allâh, et la meilleure des voies est celle de Mouhammad, et les pires choses sont les nouveautés (mouhdathât) ».


Le Hâfidh Ibn Hajar al 'Asqalânî a dit : « Ce que l’on entend par nouveauté, c’est ce que l’on a innové et qui n’a pas de fondement dans la Législation, et dans l’usage religieux, on lui donne le nom de bid`ah. Quant à ce qui repose sur un fondement dans la Législation, ce n’est pas une bid`ah. Et la bid`ah dans l’usage religieux est mauvaise, contrairement à l’usage linguistique, dans lequel toute chose innovée sans équivalent est appelée bid`ah, qu’elle soit bonne ou mauvaise » [Fathou l-Bârî/ Tome 13, 226].


Je dis : ce qu’on a innové et qui a un fondement dans la Législation est appelé « bonne tradition » (sounnah hasanah), c’est ainsi que l’a appelé le Prophète (صلى الله عليه وسلم), et son opposé est appelé bid`ah, aussi appelée « mauvaise tradition » (sounnah say’ah).


Aboû Nou`aym rapporte d’après Ibrâhîm Ibnou l-Jounayd qu’il a dit : « J’ai entendu ach-Châfi`iyy dire : la bid`ah se divise en deux, la bid`ah louable, et la bid`ah condamnable. Ce qui est en accord avec la sounnah est louable, et ce qui est en contradiction avec la sounnah est condamnable ».


Le Hâfidh Al-Bayhaqî rapporte dans Manâqibou ch-Châfi`iyy qu’il a dit : Les nouveautés sont de deux sortes : ce qui a été innové et qui contredit le Livre, la Sounnah, les paroles des compagnons ou l’unanimité des savants, ceci est la bid`ah d’égarement.


Et ce qui a été innové dans le bien et qui ne contredit rien de ce qui a été cité, cette nouveauté n’est pas condamnable, et `Oumar a dit à propos des veillés de Ramadân [en groupe] : « Quelle bonne innovation que celle-ci », c’est-à-dire que c’est une nouveauté qui n’existait pas auparavant, et que lorsqu’elle est apparue, elle n’a pas été rejetée.
Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit