AccueilRechercherS'enregistrerConnexion


anipassion.com
Partagez | 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 





Le pronom "Nous" appliqué à Allah dans le Coran
Cheikh `Atiyyah Saqr (Ancien Président de la Commission de Fatwâ d’Al-Azhar)
islamophile.org





Question :

Je suis Musulmane mais je suis actuellement plongée dans la confusion et j’ai besoin d’éclaircissements. Nous croyons en l’Unicité de Dieu comme le Coran nous l’enseigne. Pourquoi trouve-t-on alors le pronom "Nous" appliqué à Dieu dans certains passages du Coran, par exemple dans la sourate 4, versets 151 à 154 ? Eclairez-moi s’il vous plaît afin que je puisse répondre de façon adéquate aux incroyants qui soulèvent cette question.





Réponse de Sheikh `Atiyyah Saqr

Le Coran, qui est à l’origine en arabe, a été révélé par Dieu Tout Puissant. L’arabe était la langue maternelle du Prophète Muhammad - paix et bénédiction sur lui.



L’idiome du Coran se caractérise par son style unique qui atteint une perfection inégalée en termes de rhétorique et de tenue littéraire. Evoquant ce point, Dieu Tout Puissant précise : en une langue arabe très claire (sourate 26, intitulée les Poètes, Ash-Shu`arâ’, verset 195)

L’usage veut que chez les arabophones, on utilise le pronom "je" pour parler de soi, tandis que lorsqu’on est inclus dans un groupe, on dit "nous".



Cependant, en arabe un individu peut recourir à une forme de pluriel quand il s’adresse à un groupe de gens, ce sera alors un "nous" de majesté.



Il est important de noter que ces règles d’énonciation se retrouvent dans d’autres langue que l’arabe.



Pour éclairer davantage ce point, notons qu’il y a plusieurs versets dans le Coran où Dieu use du pronom "Nous", par exemple quand Il dit :


En vérité, c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien.
(sourate 15 intitulée Al-Hijr, verset 9)




A une autre occasion, Dieu Tout Puissant dit :


Nous secourrons, certes, Nos Messagers et ceux qui croient, dans la vie présente tout comme au jour où les témoins se dresseront.
(sourate 40 intitulée le Pardonneur, Ghâfir, verset 51)



Je pense que lorsque les croyants sincères lisent ces versets où Dieu emploie le pluriel, cela n’ébranle pas leur foi en Son Unicité, et en le fait qu’Il possède des attributs qui nous dépassent de loin. De tels attributs sont de nature à nous exhorter à adorer Dieu, l’Unique, le Sublime.
Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit