AccueilRechercherS'enregistrerConnexion



Partagez | 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Al 'Aqida Sanussiyya





Ceci est un essai de traduction du « Matn Umm al-Barāhīn », ou « Le texte de la Mère des Preuves » écrit par l’ Imām Abū `Abdullāh Muĥammad ibn Yūsuf Al-Sanūsī Al-Ĥusaynī Al-Mālikī, qui naquît aux environs de l’an 830 du calendrier Hégirien, soit il y’a environ 600 ans. Ce court traité a acquis une grande notoriété dans le monde musulman, tout particulièrement le monde makikite où il est toujours étudié et commenté. C'est, avec la 'Aqida Tahawiyya et la 'Aqida Nasafiyya, l'un des textes de référence quant à la croyance d'Ahl al Sunna wa al Jama'a.



Au Nom d’Allah, Le Clément, Le Miséricordieux



Toute la louange à Allah, et que les prières et les bénédictions soient sur le Messager d’Allah.



Sache que l’ordre rationnel est divisé en trois catégories:


  1. Ce qui est nécessaire,
  2. Ce qui est impossible et
  3. Ce qui est possible.


Le nécessaire est ce dont l’intellect ne peut concevoir l’inexistence. L’impossible est ce dont il ne peut concevoir l’existence. Et quant au possible, il englobe tout ce que la raison peut concevoir comme existant ou inexistant.


Il est obligatoire pour tout adulte sain d’esprit (mukallaf) selon la Loi Sacrée (Shari’a) de savoir ce qui est nécessaire, impossible, et possible concernant notre Seigneur, Exalté et Puissant. De même, il est obligatoire à une telle personne de savoir les mêmes choses concernant les Prophètes et les Messagers, paix et bénédictions sur eux tous.



De ce qui est nécessaire à propos d’Allah il y a vingt attributs qui sont:




  1. L’Existence (wujud)
  2. La Primordialité Eternelle (qidam)
  3. La Permanence Eternelle (baqa)
  4. La Dissemblance absolue d’avec ce qui est créé,
  5. La Subsistance par Lui-même [Il n’a ni besoin d’un endroit ni de quoi que ce soit d’autre qui le particulariserait]
  6. Son Unicité (wahdaniyyah) [Il n’a pas de second (ou de pareil) en ce qui concerne Son Essence, Ses Attributs, et Ses Actes]
Cela fait six attributs. Le premier, l’Existence, procède de Son Essence, et les autres sont des attributs privatifs (qui nient ce qui est inconcevable à Son sujet).


Sept autres attributs sont également nécessaires Le concernant, Exalté soit Il. On les appelle les sifat al ma’ani, et ils sont:



  1. La Puissance (qudrah) et
  2. La Volonté (iradah) qui sont toutes deux liées aux choses possibles.
  3. La Science (‘ilm), qui est liée à tout ce qui est nécessaire, possible, ou impossible.
  4. La Vie (hayah) qui n’est liée à aucune chose.
  5. L’Audition (sama’) et
  6. La Vue (basar) qui sont liées à tout ce qui existe.
  7. La Parole (kalam) qui n’est ni composée de lettres (harf), ni de voix (sawt) et qui est liée à ce à quoi la Science est liée (donc qui est nécessaire, possible, ou impossible.)




Puis il y a encore sept attributs que l’on appelle as-sifat al-ma’nawiyyah (qui sont les formes actives des sept attributs précédents). Il s’agit du fait qu’Il soit:




  1. Puissant (qadir)
  2. Voulant (murid)
  3. Savant (‘alim)
  4. Vivant (hayy)
  5. Audiant (sami’)
  6. Voyant (basir)
  7. Parlant (mutakkallim)


De ce qui est impossible Le concernant, Exalté soit Il, il y a également vingt attributs.


Ils sont:



  1. L’Inexistence (‘adam)
  2. La Contingence (huduth) [le fait d’avoir été amené à l’existence]
  3. L’Evanescence (turu al ‘adam, on dit aussi fana) [le fait de disparaître au fur et à mesure de l’existence]
  4. La Ressemblance à la création (mumathalah), comme le fait qu’Il ait un corps [que Sa Noble Essence occupe une portion d’espace], ou qu’Il soit un accident généré par un corps, ou qu’Il soit dans une direction donnée relative à un corps, ou qu’Il soit dans une direction donnée, ou qu’Il soit confiné dans un lieu ou dans le temps, ou que Sa Noble Essence soit décrite par ce par quoi on décrit les choses créées, ou qu’Il soit décrit par les termes «petitesse» ou «grandeur», ou qu’Il soit décrit comme ayant des motifs à Ses actions et Ses décrets.



Est aussi impossible à Son sujet, Exalté soit Il:



  1. Qu’Il ne subsiste pas par Lui-même, comme par exemple qu’Il soit un attribut qui existe dans un endroit donné, ou qu’Il ait besoin d’une chose qui Le particulariserait.

Il est aussi impossible Le concernant, Exalté soit Il :


  1. Qu’Il ne soit pas Unique, comme le fait que Son Essence soit composé de différentes parties, qu’il y’ait une chose similaire à Lui dans Son Essence ou Ses attributs, ou qu’il y’ait dans l’existence une entité qui aurait un effet intrinsèque sur un acte quelconque.

Est également impossible à Son égard, Exalté soit Il :




  1. L’incapacité (‘ajz) de faire une chose possible,
  2. ou la création d’une chose dans l’univers dont Il ne veuille pas l’existence, ou de créer une chose alors qu’Il est dans un état de stupéfaction, ou par étourderie, ou pour Se distraire, ou qu’une chose soit venue à l’existence naturellement.

Sont également impossibles en ce qui Le concerne, Exalté soit Il :




  1. L’ignorance (jahl) et ce qui y est similaire
  2. La mort (mawt)
  3. Le fait d’être sourd (samam)
  4. Le fait d’être aveugle (‘ama)
  5. Le fait d’être muet (bakam)



Les contraires des sifat al-ma’nawiyyah n’ont pas été cités ici.


Ce qui est possible à Son sujet, Exalté soit Il,



C'est de faire tout acte possible (mumkin) ou de s’en abstenir.



Preuves:

La preuve de Son Existence, Exalté soit Il, est la contingence de ce monde (le fait qu’il soit créé). Car s’il n’avait pas de Créateur, il existerait par lui-même, ce qui nécessiterait qu’un des deux états (l’existence ou la non existence) soit équivalent à l’autre tout en ayant plus de poids que lui sans cause extérieure. Et une telle chose est impossible. La preuve de la contingence de ce monde est le fait qu’il soit inséparable des conditions relatives aux accidents contingents, comme le mouvement, la stabilité etc. Et une chose qui est inséparable d’une entité créée est elle-même une entité créée. La preuve de la contingence de ces conditions est l’observation de leur passage de l’inexistence à l’existence et de l’existence à l’inexistence.



La preuve de la nécessité de Sa Primordialité Eternelle (qidam), Exalté soit Il, est que s’Il n’était pas Eternellement Primordial (qadam), Il aurait alors été créé, et par conséquent Il serait dépendant de ce qui l’a amené à l’existence, ce qui entraînerait un cercle vicieux (dawr) ou une régression infinie des causes (tasalsul).



La preuve de la nécessité de Sa Permanence Eternelle (baqa), Exalté soit Il, est que s’Il était possible que la non-existence Le saisisse, Il manquerait donc de Primordialité Eternelle (qidam), et par conséquent, Son existence ne serait que possible et non nécessaire. Et l’existence de ce qui est possible est inévitablement contingente. Comment serait-ce possible alors que nous venons de prouver le fait que Sa Primordialité Eternelle (qidam) et Sa Permanence Eternelle (baqa), Exalté soit-Il sont nécessaires?

La preuve de la Nécessité de Sa Différence absolue d'avec les choses créées, Exalté soit Il, est que s'Il ressemblait à quoi que ce soit dans la création c'est qu'Il aurait lui même été créé tout comme elles. Et cela est impossible à cause de ce qui a été dit de la nécessité de Sa Primordialité Eternelle (qidam) et de Sa Permanence Eternelle (baqa).



La preuve de la nécessité de Sa Subsistance par Lui-même, Exalté soit-Il, est que s'Il était dans le besoin d'un endroit Il serait un attribut, et un attribut ne peut être décrit par les sifat al ma'ni ni par les sifat al ma'nawiyyah, et il est nécessaire que notre Seigneur, Exalté et Puissant, soit décrit par ceux-ci, donc Il n'est pas un attribut. Et s'Il était dans le besoin de ce qui Le particulariserait, Il aurait alors été créé. Comment cela serait-il possible alors que Sa Primordialité Eternelle (qidam) et Sa Permanence Eternelle (baqa) ont déjà été établies?



La preuve de la nécessité de Son Unicité, Exalté soit-Il, est que s'Il n'était pas Un, il serait nécessaire que rien ne puisse exister dans ce monde car Il serait faible. (Si il y'avait deux dieux ou plus, chaque dieu serait dans l'incapacité de créer ou de détruire selon sa seule volonté à cause de la présence d'un ou plusieurs dieux rivaux. Donc en réalité aucun d'entre eux ne seraient des dieux à cause de leur incapacité à agir selon leurs propres volontés).



La preuve de la nécessité de Ses, Exalté soit-Il, attributs de Pouvoir, Volonté, Science et Vie, sont que si l'un de ces attributs manquait rien n'aurait été créé. La preuve qu'Il, Exalté soit-Il, est Audiant, Voyant et Parlant est le Qor'an, la Sunnah, et le Consensus (ijma'), ainsi que le fait que s'Il n'était pas décrit par ces attributs il serait nécessaire qu'Il soit décrit par leurs opposés, qui sont des imperfections, et les imperfections sont impossibles Le concernant, Exalté soit Il.



La preuve de la possibilité qu'Il, Exalté soit-Il, accomplisse ou délaisse tout acte possible, est que si cet acte (qu'il s'agisse de l'accomplir ou de le délaisser) était nécessaire pour Lui, ou impossible pour Lui, alors le possible deviendrait nécessaire ou impossible et cela est inacceptable pour la raison.


LES MESSAGERS


Concernant les Messagers, paix et bénédictions d'Allah sur eux, ce qui est nécessaire à leur propos est:


La Véracité (sidq)

La Fiabilité (amanah)

La Transmission (tabligh) à la création de ce qui leur a été commandé



Les opposés de ces attributs sont impossibles pour eux, paix et bénédiction d'Allah sur eux, et sont:



Le mensonge (kadhib)

La traîtrise (khiyanah) en faisant une chose qui leur a été interdite, qu'elle soit haram (interdite) ou makruh (déconseillée)

La dissimulation (kitman) de quelque chose qui leur a été commandé de transmettre à la création.



Il est possible pour eux, paix et bénédictions sur eux, ce qui est inhérent à la nature humaine mais qui ne rabaisse pas leur rang et leur degré, comme la maladie etc.



La preuve de leur Véracité, paix et bénédictions sur eux, est que s'ils n'étaient pas véridiques, cela nécessiterait qu'Il ait menti, Exalté soit-Il, dans Sa Parole, et cela parce qu'Il les a appuyés par les miracles (qu'il a envoyé avec eux) qui indiquent essentiellement : "Mon serviteur a dit la vérité dans tout ce qu'il a transmit de Ma part."



La preuve de la nécessité de leur fiabilité, paix et bénédictions sur eux, est que s'ils avaient trahi (Sa confiance) en faisant des choses haram ou makruh, le haram oul makruh serait devenu pour eux un acte d'obéissance. Car Allah, Exalté soit-Il, nous a commandé de les suivre dans leurs paroles et leurs actes, et Allah, Exalté soit-Il, n'ordonne pas d'actes haram ou makruh !



Cette même réalité est la preuve de la nécessité de la troisième caractéristique (celle de la transmission).



La preuve de la possibilité de ce qui est relatif à la condition humaine naturelle les concernant, est le témoignage de cette condition qui s'applique effectivement à eux. (Il y'a 4 raisons qui sont:)



Pour la magnificence de leur récompense, ou

Pour la législation (tashri'), ou

Pour le détachement de cette vie d'ici bas (leurs préoccupations et les nôtres), ou

Pour nous mettre en garde contre la nature méprisable de cette vie ici-bas aux Yeux d'Allah, Exalté soit-Il, et qu'Il n'en est pas satisfait en tant que place ou récompense finale pour Ses Prophètes et Ses Amis (awliya), de par la condition dans laquelle ils y vivent, paix et bénédictions d'Allah sur eux.





Tous les sens et les réalités de ces croyances sont contenues dans la parole: "Il n'y a pas d'autre dieu qu'Allah, et Muhammad est le messager d'Allah" (la ilaha illa Allah, Muhammad Rasulullah).



Car le sens de la Divinité (uluhiyya) est l'indépendance de Dieu de tout autre chose, et le besoin intrinsèque que toute chose a de Lui. Donc le sens de "Il n'y a pas d'autre dieu qu'Allah" (la ilaha illa Allah) est qu'il n'y a nul autre être qui soit indépendant de toute autre chose si ce n'est Allah, Exalté soit Il.



Son Indépendance, Exalté et Puissant, de toute autre chose rend nécessaire à Son sujet, Exalté soit Il:



L'Existence (wujud),

La Primordialité Eternelle (qidam),

La Permanence Eternelle (baqa),

La Dissemblance absolu des choses créées,

La Subsistance par Lui Même et

Être exalté au delà de toute imperfection.



Sont également incluses la nécessité de l'Audition, de la Vue, et de la Parole Le concernant (Exalté soit-Il). Car si ces attributs n'étaient pas nécessaires pour Lui, Il serait dans le besoin d'un créateur, ou d'un endroit, ou de quelque chose qui Le protège des imperfections.



On en déduit que ni l'accomplissement d'une action possible, ni son délaissement ne soit nécessaire pour Lui, car si l'une de ces choses étaient nécessaires pour Lui, comme le fait de rétribuer par exemple, Il serait dans le besoin de l'accomplissement de cette chose pour accomplir son but, car rien n'est nécessaire pour Lui excepté la perfection complète. Et comment cela serait il possible, alors qu'Il est, Exalté soit Il, Celui qui ne dépend d'aucune chose?


Le besoin que toute chose a de Lui, Exalté soit Il, rend nécessaire à Son sujet, Exalté soit Il : la Vie, la Toute- Puissance, la Volonté, et la Science. Et cela car si l’un de ces attributs était absent, il aurait été impossible qu'une quelconque chose créée soit amenée à l'existence, et par conséquent rien n'aurait besoin de lui. Comment cela serait-il possible alors qu'Il est Celui dont toute chose a besoin?



Cela rend également nécessaire Son Unicité, Exalté soit Il. Car s'Il avait un rival dans la divinité, alors rien ne serait dans le besoin de Lui, car l'incapacité de chacun d'eux serait nécessaire. Comment cela serait-il possible alors qu'Il est celui dont toute chose a besoin ?



La création de toute chose est également déduite de cela. Car s'il y avait une seule chose qui soit sans début (qadim comme Allah), cette chose là n'aurait pas besoin de Lui, Exalté soit Il. Comment serait-ce possible alors qu'Il est Celui dont toute chose a besoin?



Le fait qu'aucune chose n'ait un effet intrinsèque en relation avec un objet donné dans l'existence, peut également être déduit de ceci. Si cela n'était pas le cas, il serait nécessaire que cet effet soit indépendant de notre Seigneur, Exalté et Puissant. Comment serait-ce possible alors qu'il est Celui dont toute chose a irrémédiablement besoin en toute situation?



Ceci est vrai si tu te figures qu'une chose contingente a un effet par nature ; toutefois, si tu supposais qu'elle avait un effet à cause d'un pouvoir qu'Allah aurait placé en elle, comme beaucoup d'ignorants le déclarent, alors c'est impossible. Car dans ce cas cela signifierait qu'Il a besoin d'un intermédiaire pour créer certaines actions. Et ceci est faux à cause de ce que tu as appris de la nécessité de Son Indépendance absolue de toute chose.



Il t'est maintenant évident que la parole "Il n'y a pas d'autre dieu qu'Allah" (la ilaha illa Allah) inclut les trois catégories de choses dont le savoir est obligatoire concernant Allah. Et elles sont ce qui est nécessaire, impossible et possible Le concernant.



Quant à notre témoignage: "Muhammad est le Messager d'Allah", paix et bénédictions d'Allah sur lui, il englobe la croyance au reste des Prophètes, aux Anges, aux Livres Révélés, et au Jour Dernier, car certes il (paix et bénédictions d'Allah sur lui), est venu avec la confirmation de toutes ces croyances.



On en déduit la véracité des Messagers, paix et bénédictions sur eux, et l'impossibilité pour eux de mentir. S'il n'en était pas ainsi, ils ne seraient pas des Messagers fiables de notre Seigneur, le Connaissant des secrets cachés, Exalté et Purifié.



On en déduit également qu'il est impossible qu'ils accomplissent quelque acte prohibé que ce soit. Car ils ont été envoyés pour enseigner à l'humanité par leurs paroles, leurs actions, et leurs silences. Il est donc nécessaire que tous ces actes ne soient pas en contradiction avec les commandements de notre Seigneur, Exalté et Puissant, Celui qui les a élus parmi toute la Création et leur a confié les secrets de Sa Révélation.



On en déduit également la possibilité des choses relatives à la condition humaine normale les concernant, car elles ne rabaissent pas leur Message ou leur rang élevé auprès d'Allah, Exalté soit-Il, plutôt, elles l'augmentent.



Il t'est maintenant évident que la shahada, bien que ses lettres soient peu nombreuses, englobe tout ce qu'il est obligatoire de connaître pour l'adulte sain d'esprit (mukallaf) en matière d'articles de foi (iman) en Lui, Exalté soit Il, et Ses Messagers, prières et bénédictions d'Allah sur eux.



Peut-être est-ce en raison de sa concision et qu’elle inclut tout ce qui précède que la Loi Sacrée en a fait une expression de ce qui est dans le coeur. Et la foi (iman) ne peut être acceptée sans elle.



Par conséquent, il incombe à la personne douée d'intelligence de faire une mention abondante de cette noble formule en gardant à l'esprit tous ses sens, les articles de la Foi véritable, de sorte qu’il ne fasse plus qu'un avec eux, car certes il en retirera maints secrets et merveilles, si Allah le veut, en quantités innombrables.



Auprès d'Allah est le succès, pas de Seigneur autre que Lui, nul qui soit à adorer autre que Lui. Nous Lui demandons, Exalté soit Il, de faire que nous et ceux que nous aimons récitent le témoignage de Foi (Shahada) au moment de la mort dans un état de connaissance Le concernant. Qu'Allah bénisse notre Maître, Muhammad, chaque fois qu'il est fait mention de lui, ou que les insouciants le négligent. Qu'Allah soit satisfait de tous les Compagnons du Messager d'Allah (prières et bénédictions d'Allah sur lui) et ceux qui les suivent jusqu'au Jour Dernier. Que la paix soit sur les messagers, et toute la louange est vouée à Allah, le Seigneur des êtres doués d’intelligence.



Toute la Louange est à Allah...







http://www.islam-sunnite.com/article-15178064.html
Revenir en haut Aller en bas







Version arabe :




العقيدة السنوسية أم البراهين في العقائد
لأبي عبد الله محمد بن يوسف السنوسي الحسني - 895 هـ





الحمد لله والصلاة والسلام على رسول الله. اعلم أن الحكم العقلي ينحصر في ثلاثة أقسام: الوجوب، والاستحالة، والجواز.

فالواجب ما لا يُتصور في العقل عدمه.

والمستحيل ما لا يُتصور في العقل وجوده.

والجائز ما يصح في العقل وجوده وعدمه.

ويجب على كل مكلف شرعا أن يعرف ما يجب في حق مولانا جل وعز وما يستحيل وما يجوز. وكذا يجب عليه أن يعرف مثلَ ذلك في حق الرسل عليهم الصلاة والسلام.

فمما يجب لمولانا عز وجل عشرون صفة وهي: الوجود، والقِدم، والبقاء، ومخالفته تعالى للحوادث، وقيامه تعالى بنفسه أي لا يفتقر إلى محلّ ولا مُخصص، والوحدانيه أي لا ثانيَ له في ذاته ولا في صفاته ولا في أفعاله. فهذه ست صفات الأولى نفسية وهي الوجود والخمسة بعده سلبية.

ثم يجب له تعالى سبع صفات تسمى صفاتِ المعاني وهي: القدرة والإرادة المتعلقتان بجميع الممكنات، والعلم المتعلق بجميع الواجبات والجائزات والمستحيلات، والحياة وهي لا تتعلق بشىء، والسمع والبصر المتعلقان بجميع الموجودات، والكلام الذي ليس بحرف ولا صوت ويتعلق بما يتعلق به العلم من المتعلقات.

ثم سبع صفات تسمى صفات معنوية وهي ملازمة للسبع الأولى وهي كونه تعالى قادرا ومريدا وعالما وحيا وسميعا وبصيرا ومتكلما.

ومما يستحيل في حقه تعالى عشرون صفة وهي أضداد العشرين الأولى وهي: العدم، والحدوث، وطرؤ العدم، والمماثلة للحوادث بأن يكون جِرما أي تأخذ ذاته العليّة قدرا من الفراغ أو يكون عَرَضا يقوم بالجرم أو يكون في جهة للجرم أو له هو جهة أو يتقيد بمكان أو زمان أو تتصف ذاته العليّة بالحوادث أو يتصف بالصغر أو الكبر أو يتصف بالأغراض في الأفعال أو الأحكام.

وكذا يستحيل عليه تعالى أن لا يكون قائما بنفسه بأن يكون صفة يقوم بمحل أو يحتاج إلى مخصص.

وكذا يستحيل عليه تعالى أن لا يكون واحدا بأن يكون مركبا في ذاته أو يكون له مماثل في ذاته أو في صفاته، أو يكون معه في الوجود مؤثر في فعل من الأفعال.

وكذا يستحيل عليه تعالى العجز عن ممكن ما وإيجاد شيء من العالم مع كراهته لوجوده أي عدم إرادته له تعالى، أو مع الذهول أو الغفلة أو بالتعليل أو بالطبع.

وكذا يستحيل عليه تعالى الجهل وما في معناه بمعلوم ما، والموت والصمم والعَمى والبَكم. وأضداد الصفات المعنوية واضحة من هذه.

وأما الجائز في حقه تعالى ففعل كل ممكن أوتركه.

أما برهان وجوده تعالى فحدوثُ العالم لأنه لو لم يكن له مُحدِث بل حدث بنفسه لزم أن يكون أحدُ الأمرين المتساويين مساويا لصاحبه راجحا عليه بلا سبب وهو محال.

ودليل حدوث العالم ملازمته للأعراض الحادثة من حركة أو سكون أو غيرهما وملازم الحادث حادث.

ودليل حدوث الأعراض مشاهدة تغيرها من عدم إلى وجود ومن وجود إلى عدم.

وأما برهان وجوب القِدم له تعالى فلأنه لو لم يكن قديما لكان حادثا فيفتقر إلى مُحدِث فيلزم الدورُ أوالتسلسل.

وأما برهان وجوب البقاء له تعالى فلأنه لو أمكن أن يلحقه العدم لانتفى عنه القِدم لكون وجوده حينئذ جائزا لا واجبا، والجائز لا يكون وجوده إلا حادثا كيف وقد سبق قريبا وجوب قدمه تعالى وبقائه.

وأما برهان وجوب مخالفته تعالى للحوادث فلأنه لو ماثل شيئا منها لكان حادثا مثلها وذلك محال لما عرفتَ قبلُ من وجوب قدمه تعالى وبقائه.

وأما برهان وجوب قيامه تعالى بنفسه فلأنه تعالى لو احتاج إلى محل لكان صفة والصفة لا تتصف بصفات المعاني ولا المعنوية، ومولانا جل وعز يجب اتصافه بهما فليس بصفة، ولو احتاج إلى مُخصص لكان حادثا كيف وقد قام البرهان على وجوب قدمه تعالى وبقائه.

وأما برهان وجوب الوحدانية له تعالى فلأنه لو لم يكن واحدا لزم أن لا يوجد شىء من العالم للزوم عجزه حينئذ.

وأما برهان وجوب اتصافه تعالى بالقدرة والإرادة والعلم والحياة فلأنه لو انتفى شىء منها لما وُجد شىء من الحوادث.

وأما برهان وجوب السمع له تعالى والبصر والكلام فالكتاب والسنة والإجماع، وأيضا لو لم يتصف بها لزم أن يتصف بأضدادها وهي نقائصُ والنقص عليه تعالى محال.

وأما برهان كون فعل الممكنات أو تركها جائزا في حقه تعالى فلأنه لو وجب عليه تعالى شىء منها عقلا أو استحال عقلا لانقلب الممكن واجبا أو مستحيلا وذلك لا يُعقل.

وأما الرسل عليهم الصلاة والسلام فيجب في حقهم الصدق والأمانة وتبليغ ما أمروا بتبليغه للخلق. ويستحيل في حقهم عليهم الصلاة والسلام أضداد هذه الصفات وهي الكذب والخيانة بفعل شىء مما نهوا عنه نهيَ تحريم أو كراهة، وكتمانُ شىء مما أمروا بتبليغه للخلق، ويجوز في حقهم عليهم الصلاة والسلام ما هو من الأعراض البشرية التي لا تؤدي إلى نقص في مراتبهم العلية كالمرض [المنفر] ونحوه.

أما برهان وجوب صدقهم عليهم الصلاة والسلام فلأنهم لو لم يصدقوا للزم الكذب في خبره تعالى لتصديقه تعالى لهم بالمعجزة النازلة منزلة قوله تعالى: صدق عبدي في كل ما يبلّغ عني.

وأما برهان وجوب الأمانة لهم عليهم الصلاة والسلام فلأنهم لو خانوا بفعل محرم أو مكروه لانقلب المحرم أو المكروه طاعة في حقهم لأن الله تعالى أمرنا بالاقتداء بهم في أقوالهم وأفعالهم ولا يأمر الله تعالى بفعل محرم ولا مكروه، وهذا بعينه هو برهان وجوب الثالث.

وأما دليل جواز الأعراض البشرية عليهم فمشاهدة وقوعها بهم إما لتعظيم أجورهم، أو للتشريع، أو للتسلي عن الدنيا، أو للتنبيه لخسّة قدرها عند الله تعالى وعدمِ رضاه بها دارَ جزاء لأنبيائه وأوليائه باعتبار أحوالهم فيها.

ويجمعُ معاني هذه العقائد كلها قول لا إله إلا الله محمد رسول الله إذ معنى الألوهية استغناء الاله عن كل ما سواه وافتقارُ كل ما عداه إليه،
فمعنى لا إله إلا الله لا مستغني عن كل ماسواه ومفتقر إليه كل ما عداه إلا الله تعالى. أما استغناؤه جل وعز عن كل ما سواه فهو يوجب له تعالى: الوجود والقِدم والبقاء والمخالفة للحوادث والقيام بالنفس والتنزه عن النقائص، ويدخل في ذلك وجوب السمع له تعالى والبصر والكلام إذ لو لم تجب هذه الصفات لكان محتاجا إلى المُحدِث أو المحل أو من يدفع عنه النقائص، ويؤخذ منه تنزهه تعالى عن الأغراض في أفعاله وأحكامه وإلا لزم افتقاره إلى ما يُحصّل غرضه كيف وهو عز وجل الغني عن كل ما سواه، ويؤخذ منه أيضا أنه لا يجب عليه فعل شىء من الممكنات ولا تركه إذ لو وجب عليه تعالى شىء منها كالثواب مثلا لكان جل وعز مفتقرا إلى ذلك الشىء ليتكمّل بها غرضه إذ لا يجب في حقه تعالى إلا ماهو كمال له، كيف وهو عز وجل الغني عن كل ما سواه. وأما افتقار كل ما عداه إليه جل وعز فهو يوجب له تعالى الحياة وعموم القدرة والإرادة والعلم إذ لو انتفى شىء منها لما أمكن أن يوجد شىء من الحوادث فلا يفتقر إليه شىء كيف وهو الذي يفتقر إليه كل ما سواه. ويوجب له تعالى أيضا الوحدانية إذ لو كان معه ثان في الألوهية لما افتقر إليه شىء للزوم عجزهما حينئذ كيف وهو الذي يفتقر إليه كل ما سواه.

ويؤخذ منه أيضا حدوث العالم بأسره إذ لو كان شىء منه قديما لكان ذلك الشىء مستغنيا عن الله تعالى كيف وهو الذي يجب أن يفتقر إليه كل ما سواه، ويؤخذ منه أيضا أنّه لا تأثير لشىء من الكائنات في أثر ما وإلا لزم أن يستغني ذلك الأثرعن مولانا عز وجل كيف وهو الذي يفتقر إليه كل ما سواه عموما وعلى كل حال، هذا إن قدّرت أنّ شيئا من الكائنات يؤثر بطبعه. وأما إن قدّرته مؤثرا بقوة جعلها الله فيه كما يزعم كثير من الجهلة فذلك محال أيضا لأنه يصير حينئذ مولانا عز وجل مفتقرا في إيجاد بعض الأفعال إلى واسطة وذلك باطل لما عرفت من وجوب استغنائه عز وجل عن كل ما سواه.

فقد بان لك تضمنُ قول لا إله إلا الله للأقسام الثلاثة التي يجب على المكلف معرفتها في حق مولانا جل وعز وهي ما يجب في حقه تعالى وما يستحيل وما يجوز.

وأما قولنا محمد رسول الله صلى الله عليه وسلم فيدخل فيه الإيمان بسائر الأنبياء والملائكة والكتب السماوية واليوم الآخر لأنه عليه الصلاة والسلام جاء بتصديق جميعِ ذلك كله، ويؤخذ منه وجوب صدق الرسل عليهم الصلاة والسلام واستحالة الكذب عليهم وإلا لم يكونوا رسلا أمناءَ لمولانا العالم بالخفيات جل وعز، واستحالة فعل المنهيات كلها لأنهم أُرسلوا ليعلموا الناس بأقوالهم وأفعالهم وسكوتهم فيلزم أن لا يكون في جميعها مخالفة لأمر مولانا عز وجل الذي اختارهم على جميع خلقه وأمنهم على سر وحيه، ويؤخذ منه جواز الأعراض البشرية عليهم إذ ذاك لا يقدح في رسالتهم وعلو منزلتهم عند الله تعالى بل ذاك مما يزيد فيها.

فقد بان لك تضمنُ كلمتي الشهادة مع قلة حروفها لجميع ما يجب على المكلف معرفته من عقائدِ الإيمان في حقه تعالى وفي حق رسله عليهم الصلاة والسلام، ولعلها لاختصارها مع اشتمالها على ما ذكرناه جعلها الشرع ترجمة على ما في القلب من الإسلام ولم يقبل من أحد الإيمان إلا بها، فعلى العاقل أن يُكثر من ذكرها مستحضرا لما احتوت عليه من عقائد الايمان حتى تمتزج مع معناها بلحمه ودمه فإنه يرى لها من الأسرار والعجائب إن شاء الله تعالى ما لا يدخل تحت حصر وبالله التوفيق لا ربّ غيره ولا معبود [بحق] سواه نسأله سبحانه وتعالى أن يجعلنا وأحبتنا عند الموت ناطقين بكلمة الشهادة عالمين بها، وصلى الله على سيدنا محمد كلما ذكره الذاكرون وغفل عن ذكره الغافلون، ورضي الله تعالى عن أصحاب رسول الله أجمعين والتابعين لهم بإحسان إلى يوم الدين وسلام على المرسلين والحمد لله ربّ العالمين
Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit