AccueilRechercherS'enregistrerConnexion



Partagez | 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 





Ibn Wahb


Il est Le Faqîh, Muhaddith et ascète aux vœux exaucés. Le compagnon de l’Imâm Mâlik.


‘Abdellah Ibn Wahb Ibn Muslim al-Fihri al-Misri est né en l’an 125 de l’hégire en Egypte selon l’auteur de Tartîb Al-madârik (1/424).


Ibn Wahb s’était consacré exclusivement à l’adoration dans sa jeunesse ; mais Satan lui insufflait des doutes sur la religion comme le comment de la création de 'Issa .



Il se plaignit à son Shaykh qui lui suggéra comme remède la quête scientifique.


Il a commencé ainsi sa quête scientifique à 17 ans. Il avait exagéré dans sa quête et sa soif était telle qu’il relia la nuit avec le jour jusqu’à ce qu’il fut atteint dans ses yeux (Ramad).


Il voyagea à la Mecque et Médine et fit 44 pèlerinages où il rencontra l’Imâm Mâlik à chaque fois. Il pris essentiellement de Mâlik et Al-layth Ibn Saad.


Al-Qâdhi ‘Iyyâd cite dans son ouvrage Tartîb Al-madârik , la parole d’Ibn Wahb : « j’ai rencontré 360 savants,et si je n’avais pas rencontré Mâlik je serai un égaré dans la science ! » Tartîb Al-madârik 3/230-242.


Al-Qâdhi ‘Iyyâd rapporte aussi dans le même ouvrage qu’Ibn Wahb a rapporté de 400 savants.


Parmi ses éminents élèves :

Sahnûn Ibn Saïd

Asbagh Ibn Al-Faraj

Harmalat Ibn Yahyâ,

Ahmad Ibn ‘Isâ At-tusturî…


L’imâm Ahmad Ibn Hanbal a dit de lui : « Ibn Wahb est un savant, pieux, Faqîh, sa science est immense… »


Le Qadi Ibn Rushd (Averroès) a dit de lui : « Ibn Wahb est beaucoup plus savant qu’Ibn Al-Qâsim »



Il a laissé d’excellents et précieux ouvrages dont :


Son audition de Mâlik enregistrée dans trente livres.
Le Grand Muwattaa
Le petit Muwattaa
Ahwâl Al-qiyâma
Al-Maghâzî
Tafsîr Gharîb Al-muwattaa
Kitâb Al-qadar
Al-jâmi’ Al-kabîr
Al-manâsik
Al-bay’a
Ar-ridda

Il a été invité à occuper le poste de juge (Qadi) mais a refusé et s’est retiré.


Il est mort en Egypte en 197H/812 à l’âge de 72 ans.


Les auteurs rapportent que la cause de sa mort était sa lecture de son propre ouvrage « Ahwâl Al-qiyâma » (les périls du jour du jugement), il tomba évanouit puis resta muet pendant plusieurs jours puis mourut.





http://www.doctrine-malikite.fr/Savants-malikites_a58.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Page 1 sur 1

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com